Qui peut souscrire à une assurance vie ?

Posted by   DYLAN   |   Categories :   Banques en ligne

Lorsqu’on décide de faire un placement d’argent, il faut nécessairement penser à la souscription à une assurance vie pas chere. Cela permet de constituer un capital à long terme et aussi de le transmettre à un ou des bénéficiaires. Mais souvent la plus grande question qui se pose est de savoir qui peut souscrire à une assurance vie ? Cet article vous permettra de connaitre les conditions de souscription et les moments pour le faire.

Assurance vie : pour qui et quand il faut le souscrire ?

Dès lors que vous décidez d’avoir des résultats avantageux sur vos revenus, ou de transférer vos patrimoines à vos descendants, vous pouvez souscrire une assurance vie. Cela vous permettra d’avoir avec le temps assez de revenus, car lorsque l’épargne est anticipée avec le temps il donne du fruit. Même lorsque vous n’avez pas assez d’argent à consacrer à votre épargne, votre tout premier versement a son importance. Car la fiscalité du retrait de votre assurance est avantageuse à partir de 8 ans de durée du contrat. Le gain que génère votre assurance vie est déchargé de toute obligation d’impôt sur le revenu tant que vous ne procédez pas à un retrait total ou partiel.

Assurance vie : conditions de souscription

Etant une personne physique on peut toutefois souscrire à un contrat d’assurance vie, et cela à n’importe quel âge. Il n’y a donc pas un âge fixe à cela. Sous certaines conditions, même un individu qui est placé sous protection juridique a le droit de souscrire à une assurance vie une fois sa prise de décision. Vous n’êtes pas soumis à un questionnaire médical, ni de faire des versements pendant le temps que prendra votre contrat d’assurance.

Lorsque vous souscrivez à une assurance vie à un mineur par exemple, plusieurs avantages s’offrent à vous. Vous avez la possibilité de subvenir à ses besoins d’études tout en effectuant des retraits de son assurance vie à tout moment. Ceux qui sont proches de vos enfants (parents, amis et autres) peuvent faire des versements réguliers ou libres sur son compte d’assurance vie. Ces versements seront déchargés des obligations liées à la fiscalité, mais ne doivent pas dépasser un montant précis qui se situe actuellement au-dessus de 30000€.

La loi ne fait pas acception de personnes pour la souscription à un contrat d’assurance. Il suffit juste que l’assuré et l’assureur s’assurent de respecter les termes du contrat mutuellement.

27 janvier 2020